Novembre 2009 : Villers-Lès-Nancy

Il y a un mois, Novembre 2009, c’était Villers-Lès-Nancy


                Depuis sa création, il y a 80 ans, le héros de Hergé a vendu plus de 200 millions d’albums dans le monde. Belle longévité ! D’autant que "Les aventures de Tintin" continuent à se vendre et que de nouvelles traductions voient le jour régulièrement, notamment dans les langues et patois locaux.

L’association de tintinophiles en Lorraine, Tonnerre de l’Est ! et la mairie de Villers-les-Nancy vous ont invités à découvrir cet univers dans une exposition qui s’est tenue au château Mme de Graffigny, du 31 octobre au 8 novembre.


Et c’est Etienne Pollet qui aura « ouvert le bal au château » le vendredi 30 octobre 2009 à 20h00 par une conférence intitulée « Promenade à travers les traductions de Tintin ».

Etienne Pollet porte le titre d’éditeur des collections Hergé chez Casterman. Toutes les publications Casterman ayant trait à Hergé sont donc sous sa responsabilité. Il est le père des fac-similés des éditons originales des aventures de Tintin en noir et blanc, et en couleurs pour les plus récentes.

Il est également à l’origine, en 1980, des éditions en langue régionale (plus de 77 traductions aujourd’hui) et c’est cette aventure aux multiples épisodes et anecdotes qui nous a été racontée et abondamment illustrée par son acteur principal, le tout dans un humour constant tout au long de la soirée à l’issue du vernissage de l’exposition mais aussi lors d’une seconde conférence "promenade" le lendemain à 14h00 où il s’est prêté aux jeu des questions et réponses avec les visiteurs en déambulant parmi les salles d’exposition.

 

Etienne Pollet (au 1er plan) et Steve Ferrière

 

 

Car coté expositions, nous n’étions pas en reste. Notez plutôt !

Steve Ferrière, grand collectionneur belge de traductions d’albums de Tintin, a présenté plus de 200 albums (une petite partie de sa (très riche) collection) traduits dans toutes les langues, des plus connues aux plus confidentielles, comme l’afrikaner, le cinghalais, l’hébreu, le galicien, le thibétain, le bengali, et même le latin... , le tout accompagné et embelli d’objets de collection authentiques se référant aux albums.

 

Plinio Crivelli, collectionneur suisse présentait un ensemble plus que complet sur les «Points Tintin », « Timbres Tintin » et « Chèques Tintin » que tous les enfants des années 50-60 découpaient sur de nombreux produits alimentaires ou d’entretien, et qui permettaient de gagner de nombreux cadeaux.

Il a réuni une collection unique de tous ces points, et proposera aussi tous les emballages des produits concernés, de même que les cadeaux que l’on pouvait gagner. C’est la première fois que cette collection, unique, est exposée.


Produits de consommation courante où l’on découpait les points Tintin :

 


Exemples de cadeaux obtenus avec les Points Tintin : Jeu de l’Oie, Puzzle Port de Zeebruge, ...

 

Tonnerre de l’Est ! a également présenté une exposition philatélique de tous les timbres de diverses administrations postales ayant pour thème notre héros.

 

 

A cela, Jean-Pierre Gougeau, tintinophile belge et non moins passionné, a eu l’idée lumineuse d’envoyer des courriers à de nombreux personnages fictifs qui apparaissent dans les aventures de notre héros. Ces courriers sont bien évidemment revenus à leur destinataire, bardés de cachets postaux divers du monde entier après moult périples dignes des voyages de Tintin.

 

Voilà, des visiteurs heureux, des exposants heureux, bref, tous, tintinophiles ou non, auront goûté un plaisir rare et, je dirais même plus, un rare plaisir !

Eric, le Président.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×